Calendrier des collectes 2018 - dès le 1er janv. 2018, collectes le lundi.
Pour toute réclamation tri, ordures ménagères, encombrants composez le 0 800 775 537 (CAPH)
Site en cours de reconstruction totale
Depuis ce jeudi 25 octobre 2019 les dépôts de dossiers sont clos.
permanence de la mutuelle Just le 22 novembre de 14h à 17h30

Accueil

Collectes 2018 : du nouveau !

collectes2018
Dès le 1er janvier 2018, quelques changements sont à prévoir, dans les jours de collectes. Le ramassage des déchets est prévu le lundi et non plus le Mardi. Le détail dans le calendrier.

> Calendrier 2018 remis dernièrement dans vos boîtes aux lettres et téléchargeable ici.

Le chateau Mabille de Poncheville

Maison de Maître du XIX ème siècle (construit en 1869) dont le style est inspiré de l`architecture française du XVII ème siècle, cette demeure est devenue un « château » portant le nom de son dernier propriétaire, M. André Mabille de Poncheville, homme de lettres.

 

Acquise par la Commune en 1947, elle est intégrée, avec son parc au grand ensemble de loisirs aménagé par la ville.

Rubrique réalisée par :

Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

Le Château de la Princesse d`Arenberg

Le château, d`une contenance d`un hectare, a été construit en 1829 par la famille d`Arenberg.

Ernest d`Arenberg, propriétaire terrien et administrateur des mines, y séjourna souvent avec son épouse, la princesse Sophie, née d`Auersperg, décédée à Salzbourg en 1901 et inhumée dans la chapelle seigneuriale de l`église de Raismes.
Son dernier propriétaire fut son Altesse Sénérissime Monseigneur le Prince Gustave de Croÿ.


Cette propriété, dite « Château de la Princesse » est devenue propriété communale en 1952.

Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

L' église Sainte Cécile de Sabatier

L`église de Sabatier, toute revêtue de bois, avait été construite en 1924 par les ouvriers polonais venus travailler dans les mines. Elle rappelait à ces expatriés les constructions de leur pays natal.
Edifiée sur une butte, au cœur de la cité minière du Pinson, au hameau de Sabatier, cette église fut entièrement ravagée par un incendie dans la nuit du 2 février 1975.

A l`origine propriété des Houillères, le terrain fut racheté par le diocèse. Pour satisfaire les habitants de Sabatier désireux de retrouver l`aspect de leur ancienne église, le nouvel édifice fut reconstruit à l`identique trois ans plus tard et rendu au culte le 12 février 1978.
La première messe fut célébrée par Monseigneur Jenny, Archevêque de Cambrai.


Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

L' église Saint Nicolas

 Cette église a été bâtie à l`initiative du Marquis de Cernay, Seigneur de Raismes, en 1752-1753, à peu de distance de l`édifice antérieur devenu trop vétuste. Le frère Louis, en fut l`architecte. A l`origine, le plan de l`église est rectangulaire. L`agrandissement, avec ajout de transept, en 1860, est dû à l`architecte Grimault. De style néo-classique, fréquent dans la région, vaste et lumineux, l`église Saint Nicolas renferme un mobilier et des œuvres d`art intéressants.

La chaire, classée mobilier historique par arrêté du 4 janvier 1897, provient de l`abbaye Saint Jean de Valenciennes. Elle date de 1628 comme le précise son panneau central. Chef d`œuvre de sculpture sur bois, elle est ornée de panneaux historiés et de statues, dont l`une a été volée en 1980.

Les orgues datent de la première moitié du XVIIIème siècle. Elles proviennent de l`église Notre-Dame La Grande de Valenciennes et furent rachetées en 1864 par M. Leroy, Maire de Raismes, pour remplacer un instrument détruit pendant la Révolution et offert en 1776 par le Marquis de Cernay. Leur restauration, au cours du XXème siècle, a remis en état cet instrument de grande qualité.

Les trois cloches d`origine, brisées en 1918, furent remplacées et solennellement bénites le 18 septembre 1921.

Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

L' église Sainte Barbe

Invoquant la distance qui séparait le hameau de Vicoigne de l`église de Raismes, la population demande en 1851 la construction d`une chapelle.
Désireuse de favoriser la pratique religieuse, la Compagnie de Vicoigne, après quelques difficultés, réussit à faire bâtir cette chapelle.
Consacrée en 1855, l`église devient paroissiale en 1953.
Propriété des Houillères nationales, elle est confiée à l`Association diocésaine de Cambrai lors de la fermeture des puits.

Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

L' abbaye des prémontés

De l`imposante abbaye des Prémontrés datant du XIIème siècle et détruite après la Révolution, ne subsistent que quelques vestiges encore visibles à ce jour :

- un long pan de mur situé Cour Baudrin, partie du mur du cloître de l`abbé
- les ruines de la Porte Rouge permettant d`accéder au chemin de Valenciennes à Saint Amand.
- les fondations des murs d`enceinte qui longent le courant Saint Martin.
- une partie des viviers alimentés à l`époque par le courant de la fontaine.

Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

Le pavillon de chasse, vestige du château de Cernay

Le château de Raismes appartient dès 1673 à la famille de Cernay, qui fait aménager le parc et le château où se déroulent des fêtes et des spectacles. L`ensemble disparaît pendant la Révolution, à l`exception de ce portique monumental, dit « du Rendez-vous de chasse » à cause de ses motifs sculptés, comprenant des chiens et des trophées.

Rubrique réalisée par :
Le Comité de sauvegarde du patrimoine raismois.
Contact : Alex Macziejewski
Tel : 03.27.36.73.43

Informations supplémentaires