Raismes était présente à la 3ème rencontre du Bassin miner au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, ce 26 novembre, au côté des institutions et partenaires qui portent haut ce label dont nous sommes fiers.

Rencontres enrichissantes pour ce 3ème rendez-vous initié par le Bassin minier Nord-Pas de Calais, ce 26 novembre à Oignies, au 9 - 9 bis. Rassemblés autour de cette reconnaissance, collectivités, entreprises et partenaires faisaient le point sur le réalisé, la valorisation des sites, leur préservation, un échange de pratiques.

Préserver l'urbanisme sur un territoire large
Il a été question de projets de territoire incluant la préservation du patrimoine minier, avec une réglementation spécifique dans les documents d'urbanisme (PLUI ET SCOTT).  En matière de rénovation de l'habitat, les rencontres du Bassin minier étaient aussi l'occasion de découvrir les brochures de rénovation  à destination des propriétaires occupants comme le guide de l'habitat minier.

Requalification de quartiers - ERBM : préserver la dimension humaine.
Jean Paul Mottier, Chef de projet renouvellement urbain à la CAPH,  impliqué dans l'étude urbaine menée à Raismes et dans le contrat de l'ERBM (Engagement pour le renouveau du Bassin minier), témoignait de la démarche engagée, les visites d'autres cités minières, la dimension humaine indispensable dans les projets de requalification de cités comme à Escaudain. Un travail qui se fait avec bailleurs, entreprises et collectivités. Un accompagnement o combien précieux, a-t-il souligné pour expliquer et convaincre chaque habitant de la nécessité de ces travaux qui impactent leur quotidien (Durée estimée des travaux par foyer : de  2 à 4 mois en moyenne).